28 Juin

Vous devez choisir judicieusement le jour où vous ferez visiter votre bien immobilier à Villers-sur-Mer !

Vous avez un bien immobilier à vendre à Villers-sur-Mer ? Par chance, la période est idéale : si les records historiques ont été atteints au printemps, les baromètres des courtiers en crédit continuent à être au beau fixe ce mois-ci ! À titre d’exemple, les taux du marché sont inférieurs aux taux historiques connus à l’automne 2016 pour toutes les durées : des diminutions comprises entre 10 et 20 centimes. Vous avez donc toutes les chances de le vendre vite et bien, à condition de soigner le jour de la visite. Explication.

Les vendeurs sont attentifs à un certain nombre d’éléments pour favoriser la vente, telle que la qualité des photos, la mise en valeur du bien, son prix… Toutefois, ils négligent de bien choisir le jour de la visite. Or, c’est un élément crucial. Si l’acheteur débarque essoufflé, en retard, entre deux rendez-vous et qu’il n’a qu’une demi-heure devant lui, comment voulez-vous que la visite lui soit profitable ? Comment voulez-vous qu’il s’y projette ? Il lui faudra de toute façon revenir un jour où il aura plus de temps !

Alors, quel est le meilleur jour pour faire visiter votre bien immobilier à vendre à Villers-sur-Mer ? C’est évidemment le dimanche ! Ce jour-là, l’acheteur a du temps, il est calme et reposé ! Il peut faire le tour de votre bien immobilier à vendre à Villers-sur-Mer sans courir, il peut s’intéresser à son quartier, à l’agencement des pièces, au nombre de rangements, s’intéresser à la cave, au parking, bref, il peut en apprécier tout le potentiel, s’y projeter en famille … En clair, il peut s’impliquer et vous ne perdez pas votre temps !

Le samedi est également un jour de week-end, mais, contrairement, au dimanche, c’est un jour très chargé. S’il peut paraître propice aux visites, il n’en est rien. Le samedi est le jour où l’acheteur court, entre les courses de la semaine, les activités extra scolaires des enfants, les goûters d’anniversaire … Oubliez !

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée